QUAND LE PAPIER PEINT RELÈVE LA TÊTE

Vous ne rêvez pas : le temps est (re)venu de tapisser les plafonds!

Oui, mais pas avec n’importe quel motif… Koziel témoigne de son amour pour les plaques Victoriennes, ces décors de plafonds en étain qui ornaient vers la fin du XIXème siècle les bâtiments cossus et bourgeois d’Angleterre, des États-Unis et d’Afrique du Sud.

Depuis dix ans, les antiquaires se les arrachent à nouveau, et les décorateurs pillent littéralement les stocks des récupérateurs de matériaux pour designer hôtels et restaurants « branchés ». Compliqué à dénicher, difficile à mettre en œuvre, les pièces authentiques ne sont plus à la portée de tous 🙁

Il n’en fallait pas moins à Koziel pour les mettre à l’honneur au sein d’une importante collection de papiers peints trompe-l’œil. Des dizaines de modèles photographiques, ultra réalistes, aux effets de peintures anciennes ou métal décapé sont déclinés sous plusieurs couleurs et tailles. Sans compter qu’avec notre studio de création, nous disons toujours OUI à vos envies de personnalisations et de décors sur mesure.

Et cette famille de décors ne cessera de s’agrandir chez Koziel… tant les fameuses « Tin Tiles Ceiling » (comme on les appelle Outre-Manche) sont riches de leurs graphismes admirables, surprenants et intemporels.

« Tin tiles ceiling » par Koziel : sans doute la collection la plus large du genre dans le monde du papier peint. À retrouver dans notre nouveau book collection « Tin Tiles », en collaboration exclusive avec nos partenaires et amis Anne-Delphine et Pierre-Guillaume ????

PS : il n’est pas interdit d’en recouvrir les murs aussi…


Source

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.